Pollution de l’air

  • 0

COMMUNIQUE | Une chaîne humaine pour en finir avec la pollution de l’air

Tags : 

France 3 Rhône-Alpes le 24 janvier 2019

 

Communiqué des organisateurs des Marches lyonnaises pour le climat

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lyon, le 21 janvier 2019
#LyonClimat

Une chaîne humaine pour en finir avec la pollution de l’air

 

Après trois marches pour le climat, qui ont réuni entre 10 000 et 15 000 personnes, une nouvelle mobilisation est organisée le dimanche 27 janvier, avec un mot d’ordre : “Lyon suffoque ! Tous mobilisés contre la pollution de l’air et pour le climat !”  
Rendez-vous est donné à 14h30 Place des Terreaux pour une grande chaîne humaine sur la presqu’Île et un final place Bellecour.

 

La pollution atmosphérique c’est :

  • la 3ème cause de mortalité en France : 48 000 décès par an
  • à l’échelle de la Métropole de Lyon : 980 morts/an soit plus de 2/jour
  • 6 mois d’espérance de vie en moins pour les grands lyonnais

Sur la métropole, plus de 47.000 personnes sont exposées à des dépassements du seuil réglementaire de Dioxyde d’Azote (NO2) et 1,2 million à des doses de particules fines (PM10) supérieures aux recommandations de l’OMS. Pourtant si le seuil de l’OMS était respecté, plus de 600 décès par an pourraient être évités sur la métropole; un chiffre qui monte à 1.500 si l’air de la Métropole devenait celui des communes françaises les moins polluées.


Le 27 Janvier, les organisateurs des marches pour le climat appellent les habitants de la Métropole de Lyon à se retrouver à 14h30 place des Terreaux. Fidèle à l’esprit non-violent de nos actions, une zone sans voiture dans la presqu’île de Lyon sera symbolisée par une grande chaîne humaine, vivante, joyeuse, déterminée. Les deux bras de la chaîne humaine se rejoindront ensuite place Bellecour pour un happening géant sur le thème de la pollution de l’air.

 

Est-il normal d’en être réduit à condamner des cours de récréation ou à filtrer l’air de gymnases d’écoles trop exposées ? Dès la première mobilisation du 8 septembre 2018, le sujet de la pollution de l’air avait été pointé auprès du Président de la Métropole David Kimelfeld et ainsi que les insuffisances du Plan Oxygène. La proposition de création d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE) qui sera soumise au vote des élus de la Métropole de Lyon, le 28 janvier, n’est pas assez ambitieuse et ne répond pas au problème associé de l’urgence climatique.

 

Il devient urgent de planifier une nouvelle manière de se déplacer au sein de la Métropole, ainsi nous demandons à ses élus, comme l’ont fait les organisations : Alternatiba/ANV Rhône, Greenpeace, La Ville à Vélo, le collectif VALVE, le Collectif contre la pollution – Ecole Michel Servet et la Coalition Climat Rhône, de débattre lors du Conseil de Métropole des mesures suivantes :

  1. La planification de sortie des véhicules particuliers dans la ZFE dès 2024 pour le diesel et 2028 pour l’essence
  2. La mise en place d’une journée sans voiture mensuelle pour expérimenter et accompagner la transition vers les mobilités durables
  3. La publication des mesures réalisées dans l’ensemble des écoles de la métropole dans le cadre du décret n°2015-1000

 

Changer nos habitudes de transport est un levier majeur pour réduire à la fois la pollution de l’air et les émissions de gaz à effet de serre. Alors, comme le demande Maxime Forest : « Réclamons à nos élus des prises de positions fortes et ambitieuses pour répondre à l’urgence climatique, sociale et sanitaire ».


Contacts Presse :

Fabien Bagnon – 06 59 12 75 89  
Maxime Forest – 07 60 41 14 68
Sylvine Bouffaron – 06 87 50 65 35

 

L’événement Facebook

Communiqué de Presse – Actions Voeux du 3ème arrondissement et de Saint-Genis-Laval

Lien visuels Evénement


  • 0

32 activistes ANV-COP21 dénoncent l’inaction face à la Pollution de l’air en pleine cérémonie des Voeux à Lyon

Tags : 

Communiqué

Voeux des maires : qu’en est-il de la pollution de l’air ?

Lyon, le 17 janvier 2019


#LyonClimat

Ce jeudi 17 janvier, 32 militants ANV-COP21 ont investi de manière non-violente deux cérémonies des voeux afin de sensibiliser les citoyens et d’interpeller les élus. L’action s’est déroulée dans le calme et a permis d’ouvrir le dialogue et d’inviter aux prochaines mobilisations.

Cette action s’est tenue alors que la délibération instaurant la création de la Zone de Faibles Émissions (ZFE) lyonnaise sera mise au vote des élus lors du Conseil de la métropole de Lyon du 28 janvier prochain.

Les mesures proposées manquent d’ambition et ne sont absolument pas à la hauteur de l’urgence climatique et sanitaire.
La pollution atmosphérique c’est :

– la 3ème cause de mortalité en France : 48 000 décès par an
– à l’échelle de la Métropole de Lyon : 980 morts/an soit plus de 2/jour
– 6 mois d’espérance de vie en moins pour les lyonnais

 

Bien que ce sujet ait été l’une des principales revendications, dès septembre 2018, des 3 marches lyonnaises pour le climat (15 000 personnes le 8 septembre 2018, 15 000 personnes le 13 octobre 2018, 10 000 personnes le 8 décembre 2018), les élus se refusent à prendre des mesures fortes pour lutter contre cette catastrophe sanitaire.


Symboliquement, les militants ont porté un masque pendant le discours des élus pour dénoncer le manque de prise en main réelle de ce problème de santé publique qui doit nous obliger à revoir notre mobilité et lutter contre tout projet inutile.

19 militants étaient présents aux voeux du 3ème arrondissement où se sont exprimés Gérard Collomb, Maire de Lyon et David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon.


Cérémonie des Voeux du 3e arrondissement Lyon – Discours Gérard Collomb – Photo Simon Cavalier

Dans le même temps 12 militants ANV-COP21 assistaient à la cérémonie des voeux de Saint-Genis-Laval (69) à l’invitation de l’association locale L’écoclicot. Y a été soulevée l’incohérence entre la création de la ZFE au centre de la Métropole et le maintien du grand projet inutile et climaticide dit de “l’Anneau des Sciences”, autoroute urbaine, dont l’une des bretelles se situerait à deux pas du nouvel éco-quartier du Vallon des Hôpitaux, à Saint-Genis-Laval, et de l’Hôpital Lyon Sud…


Cérémonie des Voeux du 3e arrondissement Lyon – Photo Simon Cavalier

Alternatiba/ANV Rhône soutenu par Greenpeace, La Ville à Vélo, le collectif VALVE, le Collectif contre la pollution – Ecole Michel Servet, les organisateurs des marches pour le climat et la Coalition Climat Rhône demande aux élus de la Métropole de Lyon de débattre lors du Conseil de Métropole des mesures suivantes :

  1. La planification de sortie des véhicules particuliers dans la ZFE dès 2024 pour le diesel et 2028 pour l’essence
  2. La mise en place d’une journée sans voiture mensuelle pour accompagner et expérimenter la fin du modèle tout voiture
  3. La publication des mesures réalisées dans l’ensemble des écoles de la métropole dans le cadre du décret n°2015-1000

 

Il est demandé que les élus mettent en oeuvre ces mesures dans les meilleurs délais, pour dessiner un vrai projet de territoire respirable, condition indispensable pour parvenir à une métropole à Haute Qualité de Vie.

Les militants ont pu pendant ces deux cérémonies ouvrir le dialogue et distribuer des tracts avec les propositions [en ligne].

Les mobilisations contre la pollution de l’air continueront tout au long du mois de janvier, avec notamment une grande chaîne humaine le dimanche 27 janvier dans la presqu’île de Lyon.

Enfin, un défi “Élus à mobilité positive” sera lancé aux élus métropolitain à l’occasion du Conseil Métropolitain du 28 janvier au cours duquel sera votée la création de la Zone à Faibles Emissions lyonnaise.

Ils seront invités à gagner l’Hôtel de Métropole grâce à tout mode de transport autre que la voiture individuelle polluante. Si les modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette, rollers,…etc) sont conseillés au regard de leur bénéfices pour leur santé, ces derniers pourront aussi utiliser la large offre de transports en commun desservant l’Hôtel de Métropole. Enfin, la voiture électrique ou à hydrogène et le co-voiturage (le chauffeur ne comptant pas !) seront également autorisés.

Les bénévoles des associations organisatrices des Marches pour le Climat seront présents à leur arrivée pour les remercier d’avoir participé et pour récompenser le mode de transport le plus original.

Retour en images sur l’action des Voeux du 17 janvier 2019
L’événement Facebook du 27 janvier 2019

Contacts presse
Maxime Forest – Alternatiba/ANV Rhône – 07 60 41 14 68
Fabien Bagnon – Coalition Climat Rhône – 06 59 12 75 89


  • 0

Pollution de l’air – Lyon Acte 2

Tags : 

Lyon, le jeudi 20 décembre 2018

Mobilisé depuis février 2018 sur la question de la Pollution de l’air, Alternatiba/ANV Rhône signe ce jeudi 20 décembre 2018 l’Acte 2.

Soutiens du Collectif de parents de l’école Michel Servet ; forts d’opérations grands publics comme celle des 600 coureurs masqués du Run In Lyon (Respire Balance Ton Masque, 7 octobre 2018) ; de la sortie du Manifeste de la Coalition Climat Rhône (15 novembre 2018) présenté à David Kimelfeld, Président de la Métropole, pour un Plan Oxygène plus ambitieux et des mesures concrètes dès 2019 ; l’une des revendications principales des 3 Marches pour le climat de Lyon (15 000 personnes le 8 septembre, 15 000 personnes le 13 octobre, 10 000 personnes le 8 décembre 2018), Alternatiba/ANV Rhône donne un coup d’accélérateur en préparant la rentrée 2019.

Il ne fait plus aucun doute que les lyonnais sont prêts à revoir leur mobilité, leur environnement et la place de la voiture en ville avec des mises en place rapides et ambitieuses et qu’ils se mobiliseront en nombre si l’urgence n’est pas entendue.

 

” Nos enfants évoluent dans un pic de pollution permanent ! ”
Reno du Collectif de parents de l’Ecole Michel Servet, école la plus impactée la Métropole de Lyon, le jeudi 20 décembre 2018

 

Pollution de l’air : Il est plus que temps d’agir !

3ème cause de mortalité en France
48 000 morts prématurées par an
6 mois d’espérance de vie en moins pour les lyonnais

Nous voulons des actes à la hauteur des enjeux climatiques et de santé publique, un développement ambitieux des alternatives, une réduction significative de la place de la voiture en ville. Il est plus que temps d’agir !

Lyon, le 3 juillet 2018, Photo Romain Chambodut

 

Sensibilisation grand public le 3 juillet 2018
Tous mobilisés !

Retour en images

Quais du Rhône, Lyon
Photo Romain Chambodut

 

Temps fort de l’étape du Tour Alternatiba de Lyon les 25 & 26 Août 2018
Table ronde avec Les Amis de la Terre, Greenpeace Lyon, la Coordination des Opposants à l’A45, la Ville à Vélo, Alternatiba / ANV-COP21 Rhône

 

 

VLOG “De l’air !”
Tour Alternatiba 2018 Etape de Lyon

 

 

 

600 coureurs masqués sur la ligne de départ contre la pollution de l’air à Lyon !
Opération Respire Balance Ton Masque

Run In Lyon, le 7 octobre 2018

Photo Romain Chambodut

 

 

 

Run In Lyon, le 7 octobre 2018

Photo Romain Chambodut

 

 

L’un des axes majeurs de la Campagne Alternatives Territoriales à Lyon !

Lire le Manifeste pour une Métropole vivable

 

 

 

 

Soutien au Collectif de Parents de l’Ecole Michel Servet, Ecole la plus impactée de la Métropole de Lyon

Apérotiba de rentrée, le 13 septembre 2018

 

 

L’une des principales revendications des
3 Marches pour le climat de Lyon

Lyon, le 8 décembre 2018

Photo Antonin Cauchy

 

 

La mobilisation se renforce, rejoignez-la en 2019 !

Suivre la page Facebook Alternatiba Rhône – Twitter @alternatiba69
Suivre la page Facebook Respire BTM

Inscription au groupe de travail : rhone@alternatiba.eu

Inscription à la newsletter mensuelle d’Alternatiba Rhône

Soutenir Alternatiba Rhône sur HelloAsso : on a besoin de vous !


  • 0

De l’air pour Oullins !

Tags : 

POLLUTION DE L’AIR | De l’air pour Oullins ! Mobilisation du 1er décembre 2018

Samedi 1er décembre 2018 à Oullins (69), 120 personnes se sont réunies pour exiger des mesures concrètes contre la pollution atmosphérique. Cette mobilisation grand public était organisée par le collectif VALVE, La Ville à Vélo-Lyon, le CADO, Janus France Association, soutenue par Alternatiba/ANV Rhône.

En demande principale : la mise en place de la limitation à 30 km/h sur l’ensemble de la commune, ainsi que le passage de la Grande Rue à sens unique (hormis bus et vélos). «Il faut retrouver une vie calme, apaisée et sécurisée pour tous. Notre but, c’est l’alerte pour en venir à la concertation et le dialogue avec force de propositions » rappele l’un des organisateurs.

Une délégation a été reçue par Mme Clotilde Pouzergue, maire de la commune d’Oullins.

Image : Collectif VALVE

La demande de passage à la limitation de 30 km/h sur l’ensemble de la commune, déposée au printemps 2018 auprès de la métropole était jusqu’ici restée lettre morte. Le 28 novembre 2018, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon s’était montré “favorable à la demande”, déclarant “Nous allons avancer, monter des réunions, échanger sur les bonnes pratiques, la signalétique et regarder comment les choses se déroulent là où la limitation à 30 km/h est déjà présente“, “il y a une volonté de la part d’Oullins d’aller le plus vite possible pour la mise en place de la zone 30, cela devrait être fait pour l’année prochaine”.

D’ici fin 2019, une ville zone 30 dans la métropole de Lyon devrait donc voir le jour, avancée qui ne passera pas inaperçue à l’aune des élections de 2020.

Les organisations dont Alternatiba/ANV Rhône ne peuvent que se féliciter d’une telle décision. C’est l’un des objectifs pour toutes les villes du Grand Lyon présentés dans le Manifeste pour une Métropole Vivable remis par la Coalition Climat le 8 novembre 2018 à David Kimelfeld.

Un pas vers une généralisation des zone 30 pour l’ensemble de la métropole, pour une autre mobilité efficace et une métropole respirable !


  • 0

600 coureurs masqués sur la ligne de départ contre la pollution de l’air à Lyon !

Tags : 

COMMUNIQUE

Lyon, le dimanche 7 octobre 2018

Alors que la Métropole de Lyon recule en matière de lutte contre la pollution de l’air, les sportifs lyonnais se mobilisent.

600 sportifs se sont élancés ce dimanche matin sur les lignes de départ du 10km, semi-marathon et marathon de la célèbre course du Run In Lyon, grand rendez-vous populaire de rentrée en plein centre-ville de Lyon. Ils ont porté symboliquement un masque pour rendre visible ce qui ne l’est pas, la pollution de l’air.

“Parce que nous voulons continuer de pratiquer le sport en ville.
Parce que nous portons des demandes concrètes : citoyens, coureurs, tous mobilisés contre la pollution de l’air et pour les alternatives” tel était le message d’appel.

La pollution de l’air, c’est :
La 3ème cause de mortalité en France
6 mois d’espérance de vie en moins pour les Lyonnais
4 à 10 fois plus de polluants inhalés pour les sportifs
Il est temps d’agir pour une meilleure qualité de l’air !

Photo Romain Chambodut studio

Alors qu’Etat et collectivités territoriales doivent signer un pacte ce lundi 8 octobre, la Métropole de Lyon recule sur ses engagements en matière de lutte contre la pollution de l’air. Elle repousse en effet la date de mise en place de zone à faibles émissions, une mesure concrète, initialement prévue pour le 1er janvier 2019.
Un Plan Oxygène à la hauteur des enjeux climatiques et de santé publique, un développement ambitieux des alternatives, une réduction significative de la place de la voiture en ville, il est plus que temps d’agir !

Les coureurs ont symboliquement été appelés en ce dimanche matin à porter un masque sur les différentes lignes de départ.

Nicolas, coureur du semi-marathon, médecin et membre de Greenpeace Lyon rappelle que la pollution atmosphérique est un “problème de santé publique majeur”. Des relévés ont été faits par l’ONG au mois de juin qui confirment des taux importants de dioxyde d’azote. A Lyon les taux de pollution sont élevés, au dessus de la norme européenne autorisée.

Le message est clair : “Si Lyon et la Métropole ne renforcent pas leur plan d’action de lutte contre la pollution de l’air, alors que la France est épinglée par l’Europe et que Lyon fait partie des 16 villes responsables du contentieux, c’est nous qui allons passer à l’action !
Nous en appelons à la responsabilité de la Ville et de la Métropole.” affirme Sylvine d’Action Non-Violente COP21.

Photo Romain Chambodut studio

Symboliquement les coureurs ont retiré leur masque à l’image du nom de l’opération “Respire – Balance Ton Masque” pour dire “Nous voulons courir en ville avec un air de qualité”

                                                                                                           Photo Romain Chambodut studio

Les coureurs ont également été invités à porter le masque au sortir du Tunnel de la Croix Rousse, à deux pas de l’Ecole Michel Servet, la plus impactée de la Métropole lyonnaise. Le Collectif des parents était également présent à la mobilisation (photo ci-dessus).

Ce mardi 2 octobre, 60 organisations ont déposé une requête devant le Conseil d’Etat demandant à ce que le non-respect des normes de qualité de l’air soit sanctionné (Le Monde.fr). 

 

Cette mobilisation citoyenne est soutenue par Action Non-Violente COP21 Rhône, Greenpeace Lyon et les Amis de la Terre Rhône.

 

Prochain rendez-vous le samedi 13 octobre pour la Marche pour le climat.

Retrouver la campagne de Greenpeace De L’Air en cliquant ici

L’album Facebook est accessible ici
#RespireBTM


Contact presse
Sylvine BOUFFARON sylvinebouffaron@orange.fr 06 87 50 65 35

 

REVUE DE PRESSE DE L’OPERATION #RespireBTM du 7 octobre 2018

France 3 Rhône-Alpes le 7 octobre 2018 – Edition midi et 19/20
Le Progrès le 7 octobre 2018
20minutes le 7 octobre 2018
Lyondemain.fr le 7 octobre 2018 “600 coureurs masqués sur la ligne de départ contre la pollution de l’air à Lyon”
RTL le 7 octobre 2018
Lyon Capitale le 7 octobre 2018
Le Progrès.fr le 7 octobre 2018

Rue89 Lyon le 5 octobre 2018
Lebonbon.fr le 24 septembre 2018 “Run In Lyon La course au grand coeur qui va essouffler la ville”
Oneheart.fr le 7 octobre 2018 “A Lyon, courez pour lutter contre la pollution”

RCF Lyon le 5 octobre 2018 “La Métropole de Lyon face à la justice”
Lyon Capitale le 1er octobre 2018 “Pollution de l’air à Lyon : des associations saisissent la justice”


  • 0

10km Respire BTM : Grand happening sur la pollution de l’air à Lyon le 7 oct. 2018

Tags : 

Parce que nous voulons continuer de pratiquer le sport en ville.
Parce que nous portons des demandes concrètes : citoyens, runners,
toutes et tous mobilisé.e.s contre la pollution de l’air et pour les alternatives.

Respire BTM te donne rendez-vous le dimanche 7 octobre pour le Run In Lyon,
la course de rentrée aux 29 000 coureurs (chiffre édition 2017) en plein centre ville de Lyon.

La pollution de l’air, c’est :
La 3ème cause de mortalité en France
6 mois d’espérance de vie en moins pour les Lyonnais
4 à 10 fois plus de polluants inhalés pour les sportifs

Il est temps d’agir pour une meilleure qualité de l’air !

Rejoindre et partager l’événement 10km | Respire BTM sur Facebook

A l’heure de la mobilisation générale, du sursaut citoyen sur l’urgence climatique, des 150 000 personnes mobilisées pour la Marche pour le Climat, du grand rendez-vous Alternatiba Bayonne des 6&7 octobre 2018, nous en appelons à tous les sportifs rhodaniens, directement impactés, pour participer à envoyer un message fort.
Ce mardi 2 octobre, 60 organisations déposent une requête devant le Conseil d’Etat et demandent à ce que le non-respect des normes de qualité de l’air soit sanctionné (Le Monde.fr).

10, 100, 1000 sur la ligne de départ !
Contre la pollution de l’air
Le dimanche 7 octobre 2018 pour le Run In Lyon

#RespireBTM #BalanceTonMasque #pollution
#RunInLyon #Lyon #sportlyonnais

Tous les visuels accessibles ici

 

L’EVENEMENT

 

—— PARTICIPER

 

1. Pendant la course

Port du masque sur la ligne de départ et pour quelques mètres [Quai Tilsit –> fin du Pont Kitchener Marchand]

Port du masque juste avant la sortie du Tunnel de la Croix Rousse jusqu’à la fin du Pont de Lattre de Tassigny.

2. Place Bellecour sur le Village sportif

Deux rdv le Jour J – Dimanche 7 oct – ouverts à toutes et à tous

7:45 **** Photo call 1 ****

Qui : semi-marathon, marathon, 10km hors SAS Noir, soutiens
Ou : Place Bellecour – Village Sportif – au pied du Podium
Distribution de masques sur place et sensibilisation
Accessible aux coureurs et non coureurs

ou

10:30 **** Photo call 2 ****

Qui : 10km SAS Noir et autres non encore partis, soutiens
Ou : Place Bellecour – Village Sportif – au pied du Podium
Distribution de masques sur place et sensibilisation
Accessible aux coureurs et non coureurs
Suite des instructions pour l’équipe “10 km | Respire BTM” sur place le Jour J

—— PARTICIPER à l’équipe 10km | Respire BTM – SAS Noir

1/ Inscris toi sur le site du Run In Lyon pour les 10km
http://www.runinlyon.com/fr/participer/s-inscrire
Choisis SAS Noir – Objectif 1h05 et plus
Fais inscrire ” #BalanceTonMasque ” sur ton maillot (Choix Prénom)

2/ Remplis le formulaire “J’AGIS”
https://bit.ly/2IRDALK
et coche la case “je participe à la mobilisation de rentrée 10km Run In Lyon Respire BTM”
/!\ C’est important pour que l’on puisse se compter et communiquer /!\

3/ Clique sur “Participer” à cet événement Facebook et partage le à tes contacts sur les réseaux sociaux
#RespireBTM #RunInLyon

—— DONNER UN COUP DE MAIN

En amont, le jour J, que tu sois runner ou non
Remplis le formulaire “J’AGIS” https://bit.ly/2IRDALK

—— INFOS

Distribution de masques et sensibilisation
Vendredi 5 oct après-midi Village sportif, Place Bellecour, Lyon
Samedi 6 oct après-midi Village sportif, Place Bellecour, Lyon
Dimanche 7 oct dès 7:45 Village sportif, Place Bellecour, Lyon

Il sera apportée une attention toute particulière à ce que les masques soient bien ramassés et non jetés par terre

Pour une mobilisation citoyenne active contre la pollution de l’air en Auvergne Rhône-Alpes et pour les alternatives.
S’informer, se mobiliser avec Respire – Balance Ton Masque
Contact : coordoraa@gmail.com

—— MEDIA

Contact Sylvine 06.87.50.65.35 // sylvinebouffaron@orange.fr
Rdv Presse 10h30 le dim 7 oct. – Podium – Village sportif – Place Bellecour – Lyon